Se balader dans la réserve naturelle

La Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin

Mise en place en 1998, la Réserve Naturelle de Saint-Martin a pour objectif de préserver les cinq principaux écosystèmes de l’île : récifs coralliens, mangroves, herbiers de phanérogames, étangs et forêt sèche littorale. Située sur la côte Est de l'île, elle est délimitée en mer par un triangle partant de l'Anse Marcel, passant à l'est de l'île de Tintamarre et se terminant à l'entrée de la lagune d'Oyster Pond. Un véritable sanctuaire de la faune et de la flore, constitué d'une partie marine de plus de 3 000 hectares et d'une partie terrestre de 150 hectares englobant les îlets de la côte orientale : Pinel, Petite Clef, Caye Verte, Tintamarre et les îlets de la Baie de l'Embouchure. Le célèbre Rocher Créole, face à la baie de Grand Case, fait également partie de la Réserve naturelle, ainsi que les récifs situés dans un rayon de 200 mètres.

Une zone protégée par décret

La partie terrestre de la Réserve Naturelle est composée de côtes rocheuses, falaises, plages et mangroves. Les zones marécageuses de l'Etang aux Poissons et de la Saline de la Baie Orientale font partie de ce domaine protégé. La mangrove constitue une véritable nurserie pour la plupart des espèces marines. La partie marine est composée d'herbiers de phanérogames marines et de nombreuses formations coralliennes. Dans toute cette zone protégée par décret ministériel, il est interdit de pêcher ou de chasser et il est demandé à tous de respecter le bon équilibre de la nature.

Visiter la Réserve Naturelle

S’il est interdit d’y chasser ou d’y pêcher, on peut en revanche observer ses fonds marins en optant pour un baptême de plongée au Rocher Créole ou une balade en snorkeling. Le paddle et le kayak sont aussi parfaits pour naviguer dans les eaux de la Réserve et admirer les paysages. On peut ainsi se rendre dans la mangrove pour observer oiseaux et insectes qui y vivent. 

  Des expériences vraiment Friendly
Partager