Apprendre à cuisiner un Journey Cake

Apprendre à cuisiner un Journey Cake

À l’origine les Indiens faisaient cuire une galette de maïs sur une pierre chaude qu’ils emmenaient avec eux lors de leurs expéditions journalières. À leur rencontre, les colons Européens s’aperçurent que cette galette pouvait se garder plusieurs jours et nourrir un homme facilement lors de grands voyages. Ils y ajoutèrent alors de la farine de blé, pour en faire un petit pain.

Journey cake ou Johnny cake

Il devint alors le journey cake (le gâteau de la journée). Il devint l’emblème des gâteaux de voyage car il pouvait être transporté lors de longs voyages dans des sacoches ou même cuit le long du chemin. Il ne séchait pas et ne s’abîmait pas au fond des sacs. Sa fabrication nécessitait des ingrédients très simples et faciles à trouver.

Les colons le diffusèrent dans toutes les Antilles et après diverses déformations linguistiques et culturelles, il devint aussi connu sous le nom de Johnny cake. Les historiens pensent également que «janiken», un mot amérindien signifiant «gâteau de maïs» pourrait en être à l'origine.

Le journey cake peut se consommer chaud ou froid – nature ou agrémenté de morue, de poulet, de thon….Vous pouvez également le déguster comme accompagnement d’un plat, en dessert, ou au petit déjeuner.

Recette facile

Pour faire une douzaine de petits pains, vous aurez besoin de 300 grammes de farine de blé, 1 cuillère à café de levure, 1 grosse cuillère de sucre, 2 grosses cuillères de beurre, un peu de sel et d’eau pour mouiller la pâte.

Il faut tamiser ensemble la farine, la levure, le sucre, le sel puis mêler parfaitement le beurre fondu. Tout mélanger à la main et ajouter un peu d’eau en fonction de la consistance de la pâte. Il faut toujours qu’elle soit ni trop collante ni trop sèche. Ensuite, vous faites une boule avec la pâte pour l’étaler et façonner une douzaine de petites boules de pain. Puis les aplatir un peu comme des petites miches de pain.

Pour finir, préparez une grande poêle avec un peu d’huile pour les faire cuire et dorer des deux côtés. Les égoutter sur du papier absorbant.

Il n’y a plus qu’à déguster !                                                                                                             

 

 

  Des expériences vraiment Friendly
Partager