Observer les géants des mers

Les baleines et les dauphins

Le plateau formé par les îles de Saint-Martin, d’Anguilla et de Saint-Barthélemy est une zone de reproduction des baleines à bosse. Elles adorent les eaux chaudes pour séduire leur partenaire et s’accoupler. On peut les y observer de décembre à avril. Elles repartent ensuite dans les eaux froides pour se nourrir. Les plongeurs auront peut-être la chance d’entendre les chants des baleines à bosse mâles, qui peuvent vocaliser sous l’eau jusqu’à une demi-heure, avant de remonter respirer à la surface. Lors des phases de reproduction, des groupes actifs de mâles se déplacent rapidement et « chassent » les femelles.

Moment de pur bonheur lorsqu’il arrive d’en voir, les dauphins sont bien présents dans nos eaux. Curieux, ils évoluent souvent en ordre serré et viennent parfois nager à l’étrave des bateaux. Il n’est pas rare de les observer dans les eaux du Rocher créole, de Tintamarre et de l’îlot de Scrub, près d’Anguilla. 

Les règles à respecter lors de l’observation des cétacés

Les compagnies de charter proposent régulièrement des sorties à la rencontre des baleines et des dauphins. Vous aurez alors peut-être l’occasion de surprendre les bonds des dauphins ou d’apercevoir les nageoires des baleines. Une observation à faire toujours en respectant des règles simples, pour votre sécurité et le bien-être des cétacés. Il est conseillé aux plaisanciers d’adopter un comportement de veille vis-à-vis des mammifères marins, afin d’éviter d’effrayer, de percuter ou de harceler ces animaux. 

  • L’approche d’un animal au repos ou en phase de saut est interdite.
  • Approcher les animaux par trois quarts arrière, la trajectoire devenant progressivement parallèle à la route des animaux sans jamais les dépasser.
  • Rester manœuvrant à au moins cinq nœuds lors de l’entrée, de la sortie et au sein de la zone de prudence (300 mètres autour du groupe).
  • Mettre le moteur au point mort si les animaux approchent du bateau.
  • Interrompre l’observation pour tout individu manifestant des signes de nervosité.
  • Si plusieurs bateaux sont sur la zone, ne pas encercler les animaux. Se positionner tous du même côté et ne jamais diviser un groupe. Ne pas s’insérer entre les cétacés et les bateaux déjà en observation.
  • Éviter tout changement brusque de régime moteur, de vitesse, de direction.
  • Limiter le temps de présence dans la zone de prudence à trente minutes.
  • Ne pas se baigner, ne pas toucher, ne pas nourrir les cétacés.


(Source Sanctuaire Agoa)

  Incontournables
Partager